VITAL’SENIOR

VITAL’SENIOR

Regular price €19,90
Tax included.

Si le chien a une baisse de vitalité.

1 goutte pour 2 kg de poids (sans dépasser 15) matin et soir dans une petite gâterie, par cures de 3 semaines renouvelables mensuellement.
 
Les causes doivent être évaluées par le vétérinaire: la baisse de vitalité peut être le signe d’une maladie, aigue ou chronique, dont le diagnostic est du seul ressort de votre vétérinaire qui doit donc être consulté.
 
Les causes psychologiques: il faut commencer par regarder le cadre de vie du chien : pour agir, un chien doit être motivé, participer activement à la vie du groupe tout en gardant sa place de chien. Si le maître tombe malade et que plus personne ne s’occupe du chien, il perd goût à tout, il se laisse aller. Les suites de maladie, de chirurgie: dans tous ces cas, il faut que la vie reprenne son cours, que les fonctions se remettent doucement en route pour que le chien reprenne « du poil de la bête ». Les plantes sont des alliées précieuses pour relancer « la machine ». La baisse de forme liée à l’âge: c’est un processus normal. Toutes les fonctions s’épuisent avec le temps. C’est pourquoi il est essentiel de les stimuler sans les épuiser. Si un chien est trop sollicité à la chasse et d’autant plus qu’il est soumis à un stress important, il vieillira prématurément car ces fonctions seront épuisées. Mais si le chien n’est pas assez sollicité, les fonctions s’épuisent tout autant. Tout est donc question d’équilibre, entre la stimulation bien dosée, le goût de vivre et l’excès de stress, de fatigue ou le fait de ne plus s’occuper assez de son chien. Donner une alimentation revitalisante :pour cela prenez conseils auprès de votre vétérinaire pour apporter à votre chien des aliments le moins transformés possibles, source d’énergie vitale. Soutenez les fonctions grâce aux plantes : les plantes peuvent être des stimulantes redoutables capables de réveiller un mort ! contentez vous de formules équilibrées conçues par un vétérinaire qui maintiendront votre chien en forme sans lui être préjudiciables.
Docteur Eric Le Berre, vétérinaire.
 
 
Quelques données bibliographiques sur les composants de vital’senior :
 
-le bourgeon de chêne est utile dans la fatigue et le surmenage. Il stimule les glandes corticosurrénales. Il présente des propriétés cortisone-like. Il stimule l’hypophyse et constitue un stimulant plus général de l’organisme. (La gemmothérapie. Philippe Andrianne. Ed. Amyris. )
 
-Les jeunes pousses d’aubépine sont un grand remède des arythmies fonctionnelles. Dans les insuffisances du myocarde, elles renforcent la force contractile du cœur. L’aubépine est indiquée dans l’hyperthyroïdie. Elle intervient dans toutes les maladies dégénératives conduisant à la sclérose des tissus. (La gemmothérapie. Philippe Andrianne. Ed. Amyris. )
 
-le chardon Marie a un effet hépato protecteur démontré chez le chien (Paulova et al. 1990, Vogel et al, 1984) grâce à la silymarine et à la silybine. C’est un capteur de radicaux libres qui favorisent la régénération cellulaire et capable de prévenir la fibrose hépatique (Lupper, 1998) (thèse doctorat vétérinaire, Lambert Nathalie, vetagrosup Lyon, 2013)
 
-Le pin sylvestre a un tropisme essentiellement pulmonaire, rhumatismal et surrénalien. C’est un capteur de radicaux libres cortico-stimulant. Les feuilles et aiguilles sont antiseptiques pour les poumons. (Traité de phytothérapie cyclique ; Dewit et Leunis, Ed. jollois ; 1995)
 
-La réglisse est un antitussif expectorant, protecteur des muqueuses. Elle est antibactérienne et antivirale (glycyrrhizine), anti-hépatotoxique et immunostimulante. (Traité de phytothérapie, Dr Morel, Ed. Grancher, 2008). Elle est antiasthmatique (Ram et al ; 2006)